Mexico, retrospéctive, Olé

04/02/2007 - Pays : Mexique - Imprimer ce message

Bon alors juste pour finir avec Mexico ; je suis retournée affronter le chaos de la rue, mais cette fois ci avec une québecoise (on se refait pas hein, on part à des milliers de kilomètres et on se retrouve à parler français.)

Tout de suite à deux, z'étaient moins relous les gens.. et c'est quand même ouf je vous jure, tous ces étals de couleurs et de senteurs qui encombrent la majorité des trottoirs, cette ambiance, vraiment, de bazar complet! Et je devine que certains vont se mettre à ricaner et me dire que ça me va pas mal, mais non, pas à ce point ! lol

Bref. On a été mangé ( et c'est quand même génial d'aller dans un resto pour 2 euros), évidemment mexicain, des enchiladas, et comme la québécoise avec qui j'étais était pas nette elle a demandé très épicé.. LOL c'était mythique.

Après ça on a re bravé la foule, et comme les québécois sont des gens très sympas ;o) elle a insisté pour m'aider a porter tous mes sacs jusqu'au métro.

Et là, le métro.

Et là, les enfants, je gueule.

Vous n'êtes pas sans savoir que de partout, dans les guides et les forums, sur internet, on trouve des mises en garde de type attention-mexico-est-super-dangereux-faites-attention-mettez-des-cadenas-partout-ne-résistez-pas-si-on-vous-agresse-de-toute-façon-ça-arrivera.

Et là, je dis stop ! ( ou plutôt « c'est toi arrêtez ! »)

Encore une fois, c'était un bel exemple de psychose occidentale. Bien sûr il faut faire attention, ne pas se promener seule la nuit dans certains coins ni agiter sous leur nez un portefeuille plein à craquer. Mais non, Mexico ne craint pas tant que ça. Et dans le métro, et dans la gare routière, je me suis sentie conne d'avoir mis des cadenas sur mes sacs. Et j'ai parlé à des flics et ils m'ont renseigné, et non ils ne sont pas tous corrompus, et quand je demandais mon chemin dans la rue, les gens me répondaient avec le sourire ( tout en matant ma blonditude, on ne se refait pas.)

Ne confondons pas prudence et paranoïa, les enfants !


Voilà pour la petite révolte du matin. ( oui parceque là c'est le matin, il est neuf heures et j'écris sur mon portable, allongée dans un hamac, avec de la musique mexicaine a fond qui vient du village.)


Le trajet en bus a été pénible ; quand vous avez le décalage horaire + une nuit en bus où vous ne pouvez pas dormir, c'est assez radical. Franchement. Surtout que j'étais à côté d'un mexicain énorme qui m'obligeait à me coller contre la vitre, et qui ronflait, un tuc de malade ( d'ailleurs il expirait en soufflant a la manière d'une baleine, c'était impressionnant.)

Je balance les quelques photos prises à la sauvette a mexico.

 

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :

Par Fafa
Le 05/02/2007 à 20:15:55
Qui nous dit que t'es au Mexique hein ???
Aucune photo de toi !!!
Ca se trouve t'es tjrs à Magny et t'as trouvé ces photos sur internet ;O))))))))))


Bon sinon ton "maître de stage" il est comment ?

Par
Le 05/02/2007 à 20:19:17
j ai trop une tete de deterree pourl instant pour envisager etre sur les photos... lol mais ca va venir, la deja aujourd hui ca va mieux!

Par Corentin
Le 06/02/2007 à 04:56:19
Je pense que Fabien a raison, t'es toujours à Magny (en même temps, moi je suis à Vélizy, alors c'est tranquille)

Par Georges sur Jus de Pomme
Le 06/02/2007 à 08:25:45
Et dieu sait, que le souffle d'une baleine génére une odeur sordide qui vous reste gravée au plus profond de vous-même, très loin de l'image surréaliste et grandiose de ces mammiféres marins.
Nous avons le même constat en Afrique à propos de cette paranoïa. Trace bien ta route...

Par mother
Le 06/02/2007 à 11:21:32
Je teins à revenir sur la psychose occidentale dont tu parles: je te ferais gentimment remarquer que tu es la première à véhiculer ces informations d'ailleurs tirées d'un livre dont tu ne dis que du bien !
Et de toute façon, tout ceci est un problème de statistiques (mais c'est une notion qui ne t'as pas beaucoup marquée dans tes études!): sur un grand échantillon de personnes lachées d'une part à paris et d'autre part à Mexico, dans quelle ville y aura-t-il le plus d'agressions?
Ceci dit, je suis ravie que tu aies pu voir Mexico sans te faire agresser (, comme nous nous avons pu visiter l'Egypte sans croiser d'attentat! (mais c'est pas pour çà qu'il n'y en a pas!)
Cette mise au point étant faite, bonne journée et gros gros bisous

Par pierre
Le 21/02/2007 à 23:34:59
Les Mexicains sont des bipèdes très particuliers, puisqu'ils ne savent utiliser les facultés visuelles que d'un seul oeil à la fois...
En effet, une blonde, le bipède se retourne, deux blondes et le mexicain sature, et ne se retourne déjà plus!
Phénomène très intéressant. On en vient à se demander ce qu'il se passerait dans l'hypothèse où le Mexicain serait bourré face à 2 blondes, ce qui nous ferait par un fin calcul mathématique entre 3 et 5 blondes soit presque plus que les doigts d'une main après un passage de hachoir...
Bref, je suis aussi frais qu'un Mejican rempli de tequila moi!


Laisser un commentaire