Derniers jours - "Maintenant, tout le monde a peur."

03/04/2013 - Pays : Tunisie - Imprimer ce message


Derniers jours en Tunisie. Le samedi, on décide de zapper la marche pour la Palestine (certains agissement sur le forum nous ont laissé assez perplexes, notamment un drapeau israélien de plusieurs mètres sur lesquels les gens laissaient des injures, crachaient etc). Bien nous en a pris, car sur la fin des salafistes ont apparemment rejoint la tête du cortège histoire de tenter de créer un coup de comm.

Du coup nous avons décidé avec Alice d'aller faire un tour à Sidi Bou Said, petite village touristique mais magnifique (qui a inspiré Patrick Bruel; le "café des délices", c'est là bas. Oui, je sais.)


Le lendemain je suis repartie pour Sousse, pour passer quelques jours dans la famille de Safouane, puis retour sur Tunis.
La phrase commune à tous ces gens différents rencontrés ces derniers jours, quels que soient leur appartenance politique, c'est celle ci: maintenant, tout le monde a peur. Peur des salafistes, peur qu'Enhadda gagne les élections et se radicalise, peur des laïcs pour certains et des hordes de jeunes soûls que cela provoquerait apparemment dans les rues, peur car la police ne passe plus dans certains quartiers. En effet à partir de la nuit tombée, même en plein centre ville de Tunis, les rues sont désertes; des bandes de jeunes zonent, se battent. Ma dernière nuit, passée dans un hôtel en plein centre, est entrecoupée de cris et de bruits de bagarre.
L'autre chose qui revient dans la bouche de tous, c'est que certains acquis, obtenus par Bourguiba, comme l'éducation, le droit des femmes et autres, ne pourront pas être remis en question. Et finalement, que la Tunisie s'en sortira.

Inch'allah.


Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :